19.01 2020

La flore à observer en randonnée dans les Pyrénées

Randonnée dans les Pyrénées
Image La flore à observer en randonnée dans les Pyrénées

Partageant la péninsule Ibérique du reste de l'Europe, les Pyrénées abondent de sentiers de randonnée. Des circuits plus courts se trouvent même dans des paysages préservés des parcs nationaux. Cette chaine de montagne est un terrain propice à la marche quel que soit votre niveau. Parcourez les Pyrénées Atlantiques, les Pyrénées centrales ou les Hautes Pyrénées en randonnée à la découverte de la flore des montagnes.

La flore des Pyrénées

Le long des 430 kilomètres qui définissent les Pyrénées se trouve une bonne diversité de flore et de faune qui mérite d'être observée. Randonner dans cet endroit permet ainsi d'en apprendre davantage sur sa végétation atypique. En effet, la flore des Pyrénées, comme dans toutes les autres montagnes, s'expose à de nombreuses contraintes climatiques : vent, sécheresse, neige. Elle est ainsi étonnante mais fragile.

La flore des Pyrénées compte environ 4500 espèces, dont 160 espèces endémiques. L'iris des Pyrénées ou iris à larges feuilles est le symbole fort de ces montagnes. C'est une plante endémique de la région, d'un bleu violacé que l'on peut voir jusqu'à 2200 mètres d'altitude. Mais d'autres espèces comme les Ramondia, orchidées, saxifrages, etc. vous y attendent également.

Les caractéristiques de la flore pyrénéennes

La répartition de la flore pyrénéenne est influencée par la divergence du climat de la région. Si la partie Ouest est régie par un climat océanique, celle de l'Est est dominée par le climat. Au sud, c'est plus sec et au nord plus humide.

La végétation de la montagne varie également suivant les étages, en fonction du versant et de la latitude. A cet effet, les forêts de feuillus, dont les arbres sont principalement à feuilles caduques, semblent plus favorables à basse altitude. Viennent par la suite à l'étage alpin les forêts de conifères comme l'épicéa. On y trouve également des cembraies, composés de mélézins ou de pins cembro.

Au sommet, à 2200 mètres d'altitude, les randonneurs pourront apprécier au printemps les herbacées des alpages et d'autres fleurs aux couleurs vives. A une altitude plus élevée, la flore se raréfie, mais elle vous offre l'occasion d'observer des plantes adaptées à des milieux rocailleux comme les mousses, lichens, saxifrages, etc. Quelques espèces de fleurs intéressantes s'y trouvent si l'on ne cite que l'Edelweiss ou la gentiane, reconnue depuis l'antiquité pour ses vertus médicinales.

La flore typique dans chaque zone

En parcourant chaque zone dans les Pyrénées, les randonneurs pourront découvrir une diversité floristique exceptionnelle. Entre autres, le climat plus ensoleillé accorde aux Pyrénées orientales une végétation particulière, à savoir le céraiste et l'endressie des Pyrénées, deux ombellifères endémiques.

La gentiane des Pyrénées, le Séneçon à feuilles blanches ou encore l'Achillée à feuilles de Camomille font aussi partie des plus connues. Certaines espèces n'existent que dans cette zone orientale, à savoir la ligulaire de Sibérie.

Une marche dans les Pyrénées occidentales permet de voir des plantes endémiques telles que le lychnis des Pyrénées, la soldanelle velue ou encore le géranium d'Endress. L'influence atlantique rend cette partie plus humide et favorable à certaines végétations.

Une montée en famille au lac bleu en Hautes-Pyrénées, depuis le Chiroulet, permet d'observer des espèces diversifiées de la flore montagnarde. Si vous planifiez votre randonnée en fin juillet, vous apercevrez beaucoup de gentianes de Burser, d'iris ou de lis martagons.